Fruits et légumes : réactions mitigées sur la contractualisation

Le projet de décret sur la contractualisation tel qu’il a été adopté par le CSO du 25 octobre suscite des réactions mitigées dans la famille des fruits et légumes. La Fédération nationale des producteurs de fruits (FNPF) se félicite que le projet prévoit que 100% des producteurs se verront proposer des contrats par leurs acheteurs, libre à eux d’accepter ou de refuser. Légumes de France, la fédération des maraîchers, craint que de nouvelles distorsions de concurrence entre producteurs apparaissent.