Fruits et légumes : un plan de filière commun pour le frais et le transformé

Interfel, pour les fruits et légumes frais, et l’Anifelt, pour les produits transformés, ont rendu un plan de filière commun qui vise à augmenter la consommation de fruits et légumes. Les acteurs ont compris qu’ils devaient travailler de concert pour répondre aux attentes des consommateurs. Ils espèrent que les pouvoirs publics les accompagneront.

Pour les acteurs des fruits et légumes, l’union fait la force. Ainsi, Interfel, l’interprofession des fruits et légumes frais, et l’Anifelt, l’interprofession des fruits et légumes transformés, ont rendu un plan de filière commun. « Nous avons décidé de nous rapprocher car nous avons les mêmes objectifs : que les Français consomment des fruits et légumes, frais, en jus ou en compote… », explique Bruno Dupont, président d’Interfel. Un rapprochement remarqué par le ministère de l’Agriculture qui a salué la cohésion de la filière.

Mots-clés