Future Pac : l’Allemagne propose des compromis sur l’architecture verte

L’Allemagne, qui espère arracher un accord du Conseil de l’UE sur la future Pac d’ici mi-octobre, a mis sur la table un certain nombre de propositions de compromis concernant l’architecture verte : phase pilote de deux ans pour les éco-régimes, 5 % de surfaces d’intérêt écologique dont 3 % non productives, des indicateurs de suivi simplifiés…

La présidence allemande du Conseil de l’UE a présenté le 7 septembre aux experts des États membres du comité spécial Agriculture (CSA) un premier paquet de propositions de compromis portant sur l’architecture verte de la future Pac. Elle suggère notamment que les éco-régimes du premier pilier soient obligatoires pour les États membres avec un pourcentage minimal à y consacrer mais également avec de la flexibilité durant une phase pilote de deux ans.

Mots-clés