Grandes cultures : des productions chahutées par le renchérissement des engrais

Modifications des assolements, pertes de rendement, baisse de qualité : le renchérissement des engrais azotés risque d’avoir de nombreux effets sur les grandes cultures, a estimé le 17 novembre la société de conseil Agritel. Le blé connaît en France « une augmentation de plus de 20 % de son coût de production » à 241 $/t pour la récolte 2022, a indiqué la consultante Isaure Perrot lors d’une visioconférence. Cette évolution est liée au poste engrais azotés, qui grimpe à 65 $/t (contre 23 $/t l’année précédente).

Mots-clés