Éthanol de seconde génération

IFPEN et CNRS recherchent des microorganismes digérant la cellulose

L’institut français du pétrole - énergies nouvelles (IFPEN) et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) vont rechercher des micro-organismes capables de digérer de la cellulose et de la transformer en éthanol de seconde génération, a indiqué l’IFPEN le 12 septembre.
Un projet appelé « Biomines », sélectionné dans le cadre de l’appel à projets « Bio-Matières et Énergies » de l’Agence nationale de la recherche, a été confié à l’IFPEN et au CNRS. Biomines vise à explorer la biodiversité microbienne dans le but de développer les procédés de transformation de la cellulose en alcool.

Travailler sur des microflores issues de sols ou de composts