La Conf’ estime nécessaire une prise en charge du mildiou par les pouvoirs publics

La Confédération paysanne estime nécessaire une prise en charge du mildiou par les pouvoirs publics, indique-t-elle dans un communiqué publié le 4 juillet. « Nous exigeons une prise en charge des situations difficiles dans l'urgence » à partir d’un recensement des agriculteurs touchés, par les services décentralisés et les chambres d'agriculture.