Exploitations

La facture cachée de l’énergie

15.10.2012 - 12:00
-
(ML)
-
Si 52% de la facture énergétique de la ferme France sont liés à la consommation « directe » d’énergie (fioul, gaz, électricité), les 48% restants sont payés par les agriculteurs à travers les intrants. Moins visibles car « indirectes », ces charges contribuent à la dépendance des exploitations à l’énergie et à son coût. C’est ce que révèle une analyse de l’Ademe.
Carburant, gaz, électricité : à travers leurs factures, les agriculteurs savent que l’énergie qu’ils consomment « directement » représente une part importante – et mesurable – de leurs charges. On savait moins, en revanche, que les producteurs payent un tribut non négligeable lié à l’énergie « indirecte », nécessaire à la production et au transport des intrants qu’ils achètent.