La Fedev espère de nouvelles aides pour les fournisseurs de la RHD

Après l’inscription sur la liste des entreprises dépendant des secteurs fermés administrativement pour cause de Covid, la fédération des métiers de la viande (Fedev) demande un reste à charge nul pour le chômage partiel.

Les exonérations de charges dont vont pouvoir bénéficier les entreprises de la viande dépendant de la RHD constituent « une bouffée d’oxygène », a déclaré François Lesage, président de la commission sociale de la Fedev (métiers de la viande) à Agra Presse le 6 novembre. Mais elles « ne résoudront pas le problème du maintien de la rentabilité », alors que le deuxième confinement s’annonce « beaucoup plus brutal » que le premier pour ces entreprises, les professionnels observant un moindre report des ventes en grande distribution.