La Fict (charcutiers industriels) demande un « plan de relance d’envergure »

08.05.2020 - 08:00
-
Yannick GROULT
-

Dans un communiqué du 4 mai, Bernard Vallat, président de la Fict (industriels charcutiers traiteurs) demande un « plan de relance d’envergure pour accompagner les entreprises en grande difficulté, notamment les PME ». Trois quarts des entreprises de charcuterie prévoient une baisse de leur chiffre d’affaires, estime la Fict, d’après les réponses de 63 sociétés du secteur au deuxième baromètre Covid-19 de l’Ania (industriels de l’agroalimentaire), récoltées entre le 6 et le 10 avril. Cette baisse des ventes pourrait représenter plus de 50 % pour un charcutier sur cinq.