La hausse des ventes de phytos en 2018 n'est « pas un échec » selon Didier Guillaume

Didier Guillaume a affirmé le 9 janvier que les plans gouvernementaux successifs, dont l’objectif reste de diminuer l’usage des phytos, ne sont « pas un échec » malgré l’annonce d’une hausse des ventes de 21 % en 2018. « Ce n’est pas un échec ce que nous vivons […] car la sensibilisation, les avancées, les transitions faites, les filières qui s’organisent, je crois vraiment que c’est quelque chose de très important », a déclaré le ministre devant la mission d’information parlementaire sur le suivi de la stratégie de sortie du glyphosate.