Viticulture

La moitié des dossiers d’arrachage sont rejetés

Viniflhor s’attend à une réfaction de 50% des primes communautaires à l’arrachage pour la campagne 2008. La moitié des dossiers déposés par la France serait rejetée. Jérôme Despey, président du Conseil vins, souhaite que ces dossiers soient prioritaires en 2009, et indemnisés au même taux qu’en 2008.

L’Office national interprofessionel des fruits, des légumes des vins et de l’horticulture (Viniflhor), a annoncé à la presse, au lendemain de son conseil spécialisé « Filière viticole » du 8 octobre 2008, ses craintes sur le niveau des demandes dans les autres pays de l’Union. Pour la campagne 2008/2009, l’enveloppe communautaire allouée par Bruxelles pour l’arrachage des vignes dans le cadre de la nouvelle OCM vin est de 464 millions d’euros pour une superficie de 70 000 ha. En cas de dépassement, l’UE fixera un taux de réfaction uniforme applicable dans chaque Etat membre.