Négociations commerciales 

L'avenir s'éclaircit pour le prix du lait

Les enseignes de grande distribution semblent avoir consenti à des hausses de prix des produits laitiers payés aux industriels, lors de la dernière semaine de négociation commerciale entre les deux parties. Pour les éleveurs, cela pourrait ouvrir la voie a un prix du lait payé autour de 365 euros les mille litres en 2014.

LA FÉDÉRATION nationale des producteurs de lait (FNPL) ne voit « aucune raison objective à ne pas payer le prix du lait aux producteurs à sa juste valeur ». C'est la conclusion qu'elle tire après s'être « invitée » aux négociations entre industriels et distributeurs, entre le 25 et le 27 février. « Les négociateurs ont intégré l'objectif de valorisation de la matière première laitière dans leur discussion », a constaté la FNPL. Selon André Bonnard, trésorier, « tout le monde était satisfait de discuter avec nous pour savoir ce que l'on attendait ».