Le champagne soucieux d'éviter l’effondrement des prix

La crise sanitaire ayant entraîné un effondrement des expéditions de champagne, l’interprofession du vignoble veut éviter celui des prix. Réuni le 28 mai, le Comité champagne (interprofession) a pris des orientations pour gérer son marché et formulé quelques demandes aux pouvoirs publics, insistant sur des appuis à l’encadrement des marchés davantage que sur des mesures financières.

Parmi les orientations prises par le Comité champagne pour gérer son marché de façon à éviter l’effondrement des prix, une première concerne le tirage en bouteilles du vin de la prochaine vendange. Ce dernier se fera à deux moments différents : une partie à compter du 1er janvier 2021, une autre partie à compter du 1er janvier 2022. Habituellement, la vendange de l’année N est « tirable » à compter du 1er janvier de l’année N+1, et au cours de cette année-là.

Mots-clés