Le projet de ré-autorisation des néonicotinoïdes ravive la polémique

Dossier législatif : Phytos: PJL néonicotinoïdes, un retour très controversé

Avancement à parution de cet article : Annonce
Avancement actuel du dossier : Application du texte
En annonçant, début août, son projet de déroger à l’interdiction des néonicotinoïdes en enrobage de semences de betteraves, le gouvernement a relancé le débat.

C'est par un communiqué le 6 août 2020 que le ministère de l’Agriculture a annoncé qu’il proposera une « modification législative cet automne » pour permettre l’utilisation des néonicotinoïdes en enrobage de semences de betteraves. Une décision que le ministre Julien Denormandie justifie par la « crise inédite » que traverse la filière, car « il n’existe pas aujourd’hui d’alternative pour protéger la betterave des pucerons et de la jaunisse ».