Réforme du secteur sucre

Les betteraviers européens ont manifesté à Bruxelles

Près de 8 000 betteraviers européens sont allés exprimer leur mécontentement sous les fenêtres de la Commission européenne. Mais, selon les pays, les délégations n’ont pas les mêmes revendications : les Espagnols et les Italiens s’opposent farouchement au projet de réforme, alors que les Français disent ne pas manifester contre la réforme mais pour la compléter. Pour autant, la CIBE, confédération des betteraviers européens, affiche ses revendications.

«Les planteurs de betteraves européens veulent un avenir » : sous ce slogan, près de 8 000 betteraviers des 21 pays producteurs de l’UE ont manifesté, de façon pacifique, le 18 juillet à Bruxelles au nom des 320 000 planteurs européens. Au même moment, le Conseil agricole de l’UE procédait à son premier échange de vues sur la réforme du secteur du sucre proposée le 22 juin par la Commission.