Les bio à l’épreuve de l’épuisement des subventions

07.04.2017 - 08:00
-
CR
-
L’assemblée générale de la Fnab (producteurs bio français) qui se tenait à Strasbourg les 4 et 5 avril était l’occasion de faire des propositions pour la prochaine Pac. Entre autres, ils demandent la réunion des deux piliers en un seul et une rémunération des services rendus par l’agriculture bio.

« De 2017 à 2020, il faut trouver des budgets pour la bio », a affirmé Stéphanie Pageot, présidente de la Fnab (agriculteurs bio), lors de l’assemblée générale à Strasbourg, le 4 avril. Dans plusieurs régions, les crédits Feader 2014-2020 sont quasiment voire totalement épuisés. La Fnab propose d’activer la possibilité d’un transfert du premier vers le deuxième pilier de la Pac. Fiona Marty, chargée de mission à la Fnab, rappelle que la France peut effectuer ce transfert jusqu’à 3 %.