Les brasseurs indépendants réclament des mesures de sauvegarde

Le SNBI (brasseurs indépendants), représentant 1 800 brasseurs artisans, a réclamé le 9 avril des mesures de sauvegarde « pour éviter la faillite de centaines d’entreprises ». Il souhaite bénéficier temporairement d’exonérations totales pour les charges sociales et patronales, les charges fiscales directes, d’une annulation des taxes sur l’alcool, selon un communiqué. D’autres demandes portent entre autres sur le fonds de solidarité, les prêts bancaires, la reconnaissance de l’état de catastrophe sanitaire.