Les coopératives préparent l’après-pénalités laitières

Le ministre français de l’agriculture appelle les laiteries coopératives et privées et les producteurs à mettre en place rapidement des mesures ayant un effet équivalent à celui de la taxe fiscale sur les dépassements individuels de quotas laitiers qui vient d’être supprimée. « Le cadre législatif sur le lait entré en vigueur en mars 2012 au niveau européen, rend désormais possible une telle mesure dans le cadre des contrats entre éleveurs et acheteur, qui pourront être révisés à cet effet ». C’est déjà ce que prévoient les coopératives françaises.