Porc

Les exportations européennes de porc reculent mais résistent à l'embargo russe

Pour la Commission européenne, les conséquences de l'embargo russe sur la viande de porc de l'UE sont limitées. Les exportations ont quand même reculé de près de 9% depuis le début de l'année, notamment en Pologne, Lituanie mais aussi en France.

En janvier et février, les exportations de viande de porc de l'UE ont reculé de 8,8%, à 437 854 tonnes, par rapport à la même période en 2013, a indiqué la Commission européenne au comité de gestion qui s'est réuni le 16 avril à Bruxelles. Principale cause de cette baisse : l'embargo imposé depuis la fin du mois de janvier par la Russie, premier importateur de porc européen avec environ 25% des volumes (1). En effet, en janvier et février, les exportations de porc de l'UE à destination de la Russie ont été limitées à 44 000 tonnes soit une chute de 59%.