Les fabricants de cerises confites demandent à Manuel Valls de « s’emparer du sujet » du diméthoate

Face à l’interdiction d’utiliser le diméthoate, les fabricants de cerises confites de Provence, inquiets pour l’avenir de leur filière, en appellent au Premier ministre. 300 emplois industriels et 200 agriculteurs seraient menacés, selon un communiqué diffusé le 4 mai. 85 % de l’approvisionnement des entreprises productrices de bigarreaux confits proviennent de Provence.