Les marchés interdits, quelques dérogations en zone rurale

27.03.2020 - 08:00
-
AJ
-
Pour lutter contre la propagation du Covid-19, le gouvernement a finalement décidé de fermer les marchés alimentaires. Quelques dérogations ont été données au cas par cas. Les agriculteurs en vente directe se démènent pour trouver des solutions.

Alors que de nombreux syndicats, tant d’agriculteurs que de commerçants, défendent le maintien des marchés alimentaires en cette période de confinement pour lutter contre l’épidémie du Covid-19, le gouvernement a tranché le débat par l’interdiction. « Nous avons pris la décision de fermer les marchés », a indiqué le Premier ministre Édouard Philippe le 23 mars lors du journal télévisé de TF1. L’application devait être effective dès le lendemain.