Lait

Les Pays-Bas veulent produire plus en polluant moins

Les Pays-Bas espèrent négocier avec Bruxelles une nouvelle façon de prendre en compte l’impact environnemental de l’élevage laitier. Leur objectif est d’augmenter la production de 10 à 20% à la fin des quotas laitiers.
Les Pays-Bas se préparent à déverser leur lait sur le monde dès la fin des quotas qui régulent la production, en 2015. Pourtant, le pays souffre de plusieurs handicaps, dont sa densité laitière, deux fois plus forte qu'en Bretagne. Le pays dispose d’une dérogation à la directive nitrates, qui lui permet d’épandre 250 kilos d’azote issus des effluents d’élevage par hectare et par an, quand le reste de l’Europe est limité à 170. Les éleveurs ajoutent en sus 115 kilos d’azote d'engrais minéraux par hectare en moyenne, afin d'être sûrs que leur herbe s’épanouisse convenablement.