Protéagineux

Les prix se redressent

L’interprofession des protéagineux veut promouvoir les pois et les féveroles pour les semis 2007 car les prix redeviennent attractifs et le marché à l’export est relativement ouvert.

Après de fortes déceptions de rendement au cours des récoltes 2005 et 2006, l’Unip, interprofession des protéagineux, craint que les agriculteurs se détournent encore davantage des pois protéagineux et des féveroles au moment des semis de printemps 2007. Les surfaces de protéagineux avaient déjà baissé de 22 % en 2006 pour se limiter à 330 000 ha en France. L’Unip attire l’attention des producteurs sur la hausse des prix des protéagineux, qui sont aujourd’hui supérieurs de plus de 25 % à ceux de la récolte précédente.