Les producteurs redoutent la prolifération des normes privées

En démantelant les normes de commercialisation, la Commission ignore les intérêts de la filière des fruits et légumes, déplorent les organisations professionnelles agricoles et coopératives de l’UE (Copa et Cogeca). « L’utilisation de paramètres objectifs comme le calibre et l’homogénéité permet de déterminer un prix pour chaque qualité, de manière claire et univoque, du producteur aux consommateurs, indiquent ces deux organisations.