Les salariés commencent à manquer dans les fermes

20.03.2020 - 08:00
-
YG
-
Entre confinement et fermeture des frontières, « les employeurs agricoles manquent de bras », a alerté la FNSEA le 18 mars, évoquant notamment les récoltes de fraises et d’asperges. Dans les usines et en distribution, l’absentéisme semble jusqu'ici contrôlé, malgré des premiers signes d’inquiétude en milieu de semaine dernière.

Pour l’agroalimentaire, l’équation posée par le coronavirus est redoutable : comment maintenir la production alimentaire alors que de nombreux salariés ne peuvent pas se rendre au travail ? Contrairement aux bureaux, qui se sont largement vidés, les usines et les fermes tournent toujours – sans possibilité de télétravail dans l’écrasante majorité des cas.