Les surfaces de blé tendre au plus bas depuis 2003

Pour la récolte 2020, les surfaces de céréales à paille régressent fortement, plombées par le blé tendre, du fait de conditions d’implantation défavorables à l’automne 2019. L’évolution est la même pour le colza et la betterave. Quant aux protéagineux, ils confirment leur rebond.

Le blé tendre, victime de conditions pluvieuses à son implantation, voit ses surfaces tomber à leur « plus faible niveau depuis 2003 », a indiqué le 7 avril le service statistique du ministère de l’Agriculture (Agreste). Accusant une chute de 7,5 % sur un an, « la sole de blé tendre est revue à la baisse à 4,6 millions d’hectares, notamment du fait des intempéries de l’automne 2019 », selon une note.