Réforme du secteur du sucre

Les syndicats de travailleurs donnent de la voix

Faisant le point sur les fermetures d’usines liées jusqu’à maintenant à la réforme du secteur du sucre, la Fédération européenne des syndicats de l’agriculture, de l’alimentation et du tourisme (Effat) parle de « scandale » et demande que des plans sociaux soient conclus avant qu’un projet de restructuration ne soit validé.

Tout en reconnaissant que le marché sucrier européen « devait subir une réforme », l’Effat rappelle qu’elle s’est « fermement opposée » aux décisions prises par les Vingt-cinq, qui risquent d’aboutir à « la fermeture de 100 usines et la suppression de 150 000 emplois directs et indirects ».