Les transformateurs de fruits dénoncent une flambée des prix

Alors que les volumes de fruits récoltés sont à la baisse en France et en Europe, la Fédération des industries d’aliments conservés (Fiac) appelle à la revalorisation « urgente » des prix d’achat.

Les aléas climatiques et les difficultés à recruter de la main-d’œuvre, amplifiés par la crise du coronavirus, n’ont pas eu des répercussions que sur les volumes et les prix des fruits vendus en frais. Le secteur des fruits transformés éprouve aussi des difficultés à s’approvisionner en quantité et à des prix corrects, prévient la Fédération des industries d’aliments conservés (Fiac) dans un communiqué le 10 septembre.

Mots-clés