Vin

Les vignerons indépendants demandent des mesures d’urgence

Les Vignerons indépendants de France (VIF) ont fait part de leur inquiétude pour l’avenir lors d’une conférence le 7 septembre à Paris. Ils ont demandé aux pouvoirs publics que cesse une gestion « à l’année » du monde viticole et proposé des mesures d’abord pour faire face à la conjoncture, ensuite pour redonner sa compétitivité à la viticulture française.

La conjoncture est inquiétante selon les VIF, car tous les paramètres de la crise sont là. Une baisse des exportations ainsi que de la consommation intérieure et de stocks élevés en vins de qualité. La récolte qui s’annonce va certainement alourdir encore le marché car elle est en hausse dans l’UE, tant en France qu’au Portugal (+ 4% à 7,5 Mhl), en Italie (+8% à 49 Mhl) et en Espagne (+ 8% à 50 Mhl).