« Les villes n’ont jamais pu se nourrir seules. Même avec l’agriculture urbaine, c’est compliqué »

30.06.2017 - 08:00
-
Clio RANDIMBIVOLOLONA
-

« Les villes n’ont jamais pu se nourrir seules. Elles n’ont que quelques jours d’autonomie », a déclaré Bruno Hérault, chef du Centre d’études et de prospectives au ministère de l’Agriculture, lors d’une table ronde sur l’alimentation durable dans le cadre des troisièmes Assises de l’économie circulaire, à Paris, le 28 juin. L’agriculture urbaine s’est invitée dans le débat. Pour Bruno Hérault, nourrir la population grâce à ce type d’agriculture, « c’est compliqué ». Des travaux doivent être menés pour apprendre à nourrir une population « très concentrée » dans les villes.