« L’exemple du hamster montre l’intérêt des MAEC collectives »

25.06.2021 - 09:49
-
Propos recueillis par Ivan Logvenoff
-
À l’École nationale du génie de l’eau et de l’environnement de Strasbourg (Engees), Anne Rozan et Kristin Limbach se penchent sur les dynamiques de groupe à l’œuvre dans la MAEC hamster, et sur leur efficacité pour la sauvegarde de l’espèce. Pour elles, ces mesures collectives ont fait leurs preuves, mais restent insuffisamment représentées dans la Pac à venir.

Pourquoi la mesure hamster vous intéresse-t-elle en tant que chercheuses ?

Anne Rozan : Même si le problème du hamster n’est pas encore réglé, ce programme est innovant à beaucoup de points de vue, notamment dans sa dimension collective, et grâce à la présence de l’Afsal comme intermédiaire entre l’administration et les agriculteurs.

Mots-clés