L’OMS se montre moins alarmiste sur les risques de pandémie

L’Organisation mondiale de la santé a annoncé le 21 mars la confirmation de sept cas de grippe aviaire en Azerbaïdjan, dont cinq mortels. Ces décès portent à 103 le nombre de patients morts de la grippe aviaire depuis la réapparition du virus H5N1 en Asie en 2003, soit plus de la moitié des cas répertoriés dans le monde (184). L’OMS se montre rassurante face au risque de pandémie, car le virus se révèle très difficilement transmissible à l’homme.