L’ozone entraînerait des pertes de rendements en blé tendre jusqu’à 15 %

Dans une étude dévoilée le 9 juillet, l’Ademe et l’Ineris indiquent que les concentrations en ozone auraient entraîné des pertes de 15 % de rendement en 2010, représentant un milliard d’euros de dommages. Les résultats, souligne le rapport, montrent des disparités régionales, et notamment « de fortes pertes dans une moitié nord de la France ». Les pertes ont ainsi culminé « à 332 kt pour le département de la Somme en 2010 soit 5 % des pertes cumulées sur toute la France ».