L’UNPT pointe les distorsions de concurrenceL’UNPT pointe les distorsions de concurrence

La pomme de terre écologique et compétitive, « yes we can », mais sans distorsions de concurrence. Tel a été le message qu’a lancé le président de l’Union nationale des producteurs de pommes de terre (UNPT), Arnaud Delacour, à son congrès annuel le 24 janvier. Sans de telles distorsions, le secteur pourrait exprimer pleinement sa dynamique commerciale, portée par une demande mondiale en hausse.

La pomme de terre écologique et compétitive, « n’ayons pas peur, yes we can », a déclaré Arnaud Delacour à la fin de son discours au 14e congrès de l’UNPT, qui s’est tenu de façon plutôt exceptionnelle à Paris, afin de sensibiliser davantage les observateurs du monde politique et les relais d’opinion. Mais « les décisions de nos dirigeants doivent conforter les performances économiques et environnementales de nos filières et non les fragiliser ».