Céréales

Maïsadour, ou la croissance champignon d’un gastronome du Sud-Ouest

Depuis le début des années 1990, Maïsadour mène une stratégie active de croissance par acquisition d’entreprises et investissements internes : objectif : être le champion des produits du Sud-Ouest, tant distribués par les grandes surfaces que par le commerce traditionnel. Depuis cinq ans, son chiffre d’affaires a doublé pour atteindre 1,3 milliard d’euros.
Obsession : contrôler la valorisation des produits des agriculteurs du Sud-Ouest. Le moyen : en créant la marque phare de la gastronomie de la région. C’est ainsi que Maïsadour, cette coopérative moyenne essentiellement spécialisée dans le maïs et ses semences, est devenu un ténor du foie gras, du poulet label et du jambon sec.
L’aventure du Maïsadour d’aujourd’hui date d’une vingtaine d’années tout au plus.