Matières premières : les fabricants d’aliments tirent la sonnette d’alarme

À l’occasion de sa conférence de presse annuelle, le syndicat des producteurs d’aliments (Snia) a tiré la sonnette d’alarme sur l’évolution des cours des matières premières, avec une rupture possible sur le soja non-OGM.

« Après la hausse exceptionnelle de l’ensemble des coûts de nos matières premières tout au long du premier semestre 2021, nous sommes à cours de solutions », a déploré François Cholat, le président du Snia (fabricants d’alimentation animale), lors de la conférence de presse annuelle de son syndicat le 2 septembre. La tension serait particulièrement forte sur le soja non-OGM, avec des primes ayant atteint 290 €/t en juin 2021. « Le risque de rupture existe dès le mois de novembre », alerte Philippe Manry, vice-président du Snia et d.g.