Moisson « catastrophique » : plus de la moitié des céréaliers en perte

55 % des céréaliers ne dégageront « probablement aucun revenu en 2020 », estime l’AGPB (producteurs de blé), qui demande un plan d’urgence après « une moisson catastrophique ».

Le résultat courant avant impôts (après MSA) des exploitations de céréales et oléoprotéagineux tombe à -1 000 € en valeur médiane, amplifiant une « situation tendue depuis huit ans », d’après le secrétaire général de l’AGPB, Philippe Heusèle. C’est la conséquence d’une moisson « catastrophique », en baisse de 25 % pour le blé tendre après une année au sommet, a expliqué le syndicat en conférence de presse le 8 septembre.