Mutagénèse : des « faucheurs » d’OGM mènent une action chez Top Semence

Le drômois Top Semence s’est dit victime le 14 juin de l’intrusion sur son site de La Bâtie-Rolland, près de Montélimar, d’« une quarantaine de personnes se réclamant des faucheurs volontaires ». Leur but : vérifier la présence, ou non, de semences de colza et tournesol Clearfield, des variétés rendues tolérantes aux herbicides qu’ils jugent illégales. Top Semence publie sur son compte Linkedin des photos montrant des stocks vandalisés par les « faucheurs » d’OGM lesquels, « comble de l’ironie », ont détruit « plusieurs sacs de semences bio ».

Mots-clés