Nanoplastiques : l’accumulation dans les plantes ralentit la croissance

03.07.2020 - 08:00
-
Ivan LOGVENOFF
-

Une étude chinoise parue dans Nature Nanotechnology le 22 juin prouve que « les nano-plastiques peuvent s’accumuler dans les plantes, en fonction de leur charge de surface ». Comme le rappellent les chercheurs, ces particules d’une taille inférieure à 100 nanomètres ont été retrouvées à des concentrations oscillant entre 5 et 70 mg/kg dans les plaines fluviales de Suisse, dans les boues d’épandages allemandes, ou encore dans les sols australiens.