Nicolas Hulot réfléchit à une taxe pour lutter contre l’artificialisation des sols

13.10.2017 - 08:00
-
Clio RANDIMBIVOLOLONA
-

Le gouvernement prendra « le temps de la réflexion » sur les moyens de lutter contre l’artificialisation des sols, et « aucun dispositif » tel qu’une « taxe béton » ne sera instaurée en 2018, a affirmé Julien Denormandie, secrétaire d’État à la Cohésion des territoires le 12 octobre. Il affirme que Nicolas Hulot n’a pas proposé une taxe sur le béton, il a dit « qu’il y avait un certain nombre de pistes de travail et qu’il souhaitait qu’on les étudie ».