Nicole Belloubet « très sensible aux inquiétudes » liées aux saccages de parcelles

La garde des Sceaux Nicole Belloubet s’est le 3 mars dite « très sensible aux inquiétudes » liées aux saccages de parcelles agricoles, répondant à une question de Jean Bizet en séance publique au Sénat (LR, Manche). « J’ai demandé à mon ministère que soient engagées des réflexions supplémentaires sur la précision de la définition de l’incrimination de violation de domicile, pour qu’on en élargisse la portée s’agissant des exploitations agricoles », a-t-elle rappelé. Un chantier déjà évoqué dans nos colonnes après une réunion avec la FNSEA en janvier.