Œufs contaminés au fipronil : jusqu’à quatre ans de prison ferme requis en Belgique

De lourdes peines allant d’un an à quatre ans de prison ferme ont été requises devant le tribunal d’Anvers (Belgique) dans le procès des œufs contaminés au fipronil, qui s’est ouvert le 22 avril, rapporte l’AFP. La peine la plus lourde (quatre ans de prison ferme et 800 000 € d’amende) a été réclamée par le parquet à l’encontre de Patrick Remijsen, patron d’Agro Remijsen. Aujourd’hui en faillite, cette entreprise avait commercialisé en Belgique et aux Pays-Bas un produit de désinfection des fermes avicoles contenant cet insecticide interdit.