OGM : toujours pas de majorité, la décision revient à Bruxelles

Les experts des États membres votaient le 27 mars en comité d’appel sur l’autorisation de mise en culture dans l’UE de deux nouveaux maïs transgéniques et le renouvellement de celle du MON810. Comme d’habitude dans ce dossier, aucune majorité qualifiée pour ou contre ne s’est dégagée. Bruxelles va donc devoir leur accorder son feu vert. Mais 17 États membres et 4 régions ont demandé de pouvoir ne pas les cultiver.

Aucune majorité qualifiée pour ou contre l’autorisation de mise en culture de deux nouveaux maïs transgéniques (le 1507 de Pioneer et le Bt 11 de Syngenta) et la réautorisation du seul OGM commercialement cultivé dans l’UE, le MON810, ne s’est dégagée entre les experts des États membres lors d’un vote en comité d’appel organisé le 27 mars (1). Ils se sont quand même globalement prononcés contre ces autorisations avec 14 États membres contre le MON810 (8 pour et 6 abstentions) et 16 contre les deux autres (6 pour et 6 abstentions) (2).