Pas de confusion entre le bleu de brebis et le roquefort, estime son ODG

Pas de confusion possible entre le bleu de brebis et le roquefort, assure son organisme de défense et de gestion, la Confédération générale de roquefort. D’aucuns trouvent malgré tout une forte ressemblance entre les emballages des deux produits. L’INAO (Institut national de l’origine et de la qualité) devra donc trancher la question.

« La Confédération générale du roquefort avait à trancher la question suivante : " Le bleu de brebis est-il source de confusion avec le roquefort ? " et la réponse est non. Il n’y a donc pas de problème de coexistence », résume Anthony Soulié, administrateur à la Confédération générale de roquefort, le 8 septembre à Agra Presse.

Mots-clés