Doux

Plan de continuation de Doux : 30 millions € et 100 licenciements

15.10.2012 - 12:00
-
(CR)
-
Charles Doux a précisé son plan de continuation pour le pôle export et élaborés le 9 octobre devant le tribunal de commerce de Quimper. Le procureur de la République n’est pas encore entièrement convaincu.
Le procureur de la République attend « des comptes certifiés » pour valider, la demande de prolongation du plan de continuation de Charles Doux, a rapporté Jean-Luc Guillard, délégué syndical CFDT le 9 octobre, à la sortie du tribunal de commerce de Quimper. Le tribunal donnera sa décision finale le 30 novembre. « Le plan de continuation de Doux, c’est 30 millions d’euros, concentrés principalement sur l’activité Congelé avec une perspective à 3 ans », lit-on dans un communiqué de presse de la FGA-CFDT du 11 octobre.