Politique de résultats

01.12.2017 - 08:00
-
Nicole OUVRARD
-

La Commission européenne le promet : dans la prochaine Pac, Bruxelles ne viendra plus mesurer la largeur des haies ou imposer un nombre d’arbres à planter. Car ce ne sera plus de son ressort… mais de celui de l’État membre. C’est ce qu’on appelle refiler le bébé. Pour autant, tout n’est pas à jeter dans la proposition de la Commission européenne. Sa volonté de faire passer la Pac d’une logique de moyens à une logique de résultats, en rapprochant la mise en œuvre au niveau national pour être plus près du terrain, est intéressante.