Pomme de terre : l’interdiction d’un antigerminatif découragerait la production

L’interdiction de l’antigerminatif CIPC dans toute l’UE à partir de juillet risque, si elle n’est pas assortie d’accompagnements, de décourager la production de pommes de terre, a indiqué le président du GIPT (Groupement interprofessionnel pour la valorisation de la pomme de terre), à son assemblée générale le 15 janvier. Le CIPC peut être remplacé par d’autres molécules, mais qui sont plus volatiles, et qui nécessitent des systèmes de ventilation et de remise aux normes des bâtiments de stockage des producteurs.

Mots-clés