Protéagineux

Pour la filière c’est le moment ou jamais de relancer la production

Pour la filière protéagineuse, c’est le moment ou jamais de relancer la production de graines protéagineuses (pois, féveroles et lupin), avant le point de non-retour, car la production est devenue insuffisante pour capter l’intérêt des fabricants d’aliments du bétail.

L’Unip, interprofession des protéagineux, a organisé le 29 avril à Chartres une journée de réflexion sur les moyens de relancer la production, devenue insuffisante au fil des dernières années, en raison d’un déclin des surfaces, tant dans l’UE qu’en France (voir encadré).