Protection animale : un Français sur deux en tiendrait compte pour la présidentielle

D’après un sondage Ifop publié le 22 septembre, 47 % des répondants estiment que les « propositions des candidats en matière de protection animale » pourraient « influencer leur vote » à l’élection présidentielle de 2022. Une proportion qui n’a cessé d’augmenter ces dernières années, car elle était de 29 % en décembre 2011, et de 39 % en mars 2018, d’après les enquêtes précédentes. Dans le détail, 32 % des répondants tiendraient « probablement » compte de la protection animale dans leur vote, et 15 % le feraient « certainement ».