Qualité de l’eau et phytos : un partenariat exemplaire dans le Loiret

L’APCA (chambres d’agriculture) et la FP2E (entreprises de l’eau) ont dressé le 9 octobre un bilan de leur partenariat depuis dix ans dans la protection des ressources en eau. Précurseurs, la ville d’Orléans, la Chambre d’agriculture du Loiret et l’Orléanaise des eaux (Suez) mènent depuis 1999 des actions sur les bonnes pratiques visant à réduire les risques de pollution de l’eau potable notamment par les phytos.

« Nos deux mondes se parlaient peu : les entreprises de l’eau et les chambres d’agriculture ont senti, il y a dix ans, un intérêt commun à travailler sur des actions préventives pour protéger les captages d’eau potable », a expliqué le délégué général de la FP2E Tristan Mathieu, lors d’un voyage de presse. « C’est un partenariat, innovant à l’époque, qui se décline aujourd’hui dans la politique publique. » Les Assises de l’eau, conclues cet été, mettent en effet l’accent sur la protection des captages.